School Leaving Certificate (SLC)

 

Le SLC est l'examen final du cycle secondaire du Népal. C’est le certificat de fin d’école. Chaque élève doit passer cet examen avant de rejoindre l’enseignement supérieur. L'examen  est normalement prévu entre les mois d’avril et de juin, chaque année, à l’issue de la classe 10 (équivalent de la classe de seconde en France). Cela n’empêche pas les obstacles pour entrer dans les études supérieures au-delà de l’examen. Néanmoins, c’est un examen très important dans le système éducatif du Népal.

 

Le Népal est divisé en cinq régions et 75 districts ; dans chacun, on trouve de nombreux centres d'examen. Les épreuves de l'examen diffèrent d'une région à l'autre, mais c’est le même à l’intérieur de chacune des régions. Le SLC se déroule en même temps dans l’ensemble du pays.

 

Environ deux ou trois mois après la fin des épreuves du SLC, les résultats sont publiés.

Les étudiants sont classés en cinq divisions selon leur score :

 

Distinction                             supérieure à 80 %

Première Division                  plus de 60 %

Deuxième Division                plus de 45 %

Troisième Division                plus de 32 %

Echec                                     en dessous de 32 %

 

Beaucoup d'élèves (plus de 50 %), pour la plupart des élèves des écoles gouvernementales et dans les zones rurales du Népal, échouent chaque année en raison du niveau de difficulté de l'examen. Étant donné que les écoles publiques (gouvernementales) sont connues pour être moins rigoureuses que les écoles privées, les élèves des écoles gouvernementales sont plus susceptibles de se trouver dans le pool des élèves qui ne réussissent pas l'examen. Le résultat obtenu au SLC est très important pour un élève, surtout pour ceux qui sont dans les premiers, car ils peuvent alors obtenir diverses bourses pour leurs études secondaires et supérieures.

 

Certains pédagogues au Népal critiquent l'examen SLC en citant son manque de pertinence dans le contexte actuel et disent que le test n'est pas standardisé, et qu’il n’évalue pas les capacités et les compétences des enfants du Népal. Les experts de l'éducation, pour les trois dernières décennies, ont demandé au gouvernement d'examiner et de réviser l’examen SLC, mais le gouvernement reproduit et exécute le même mécanisme depuis de nombreuses années.

 

Les enfants d’Asmita Hostel réussissent chaque année avec brio le SLC, en étant en général très bien placés. L’école « Asmita English School », dirigée par Dipak DULAL, est une école privée qui obtient toujours d’excellents résultats au SLC.